VIE LOCALE

Garde forestier

A la date du premier septembre, j’ai été affecté sur le triage de Soufflenheim en tant que technicien forestier territorial de l’Office National des Forêts (ONF) après avoir obtenu mon BTS Gestion Forestière en juin 2020, formation que j’ai réalisé en alternance au sein de l’ONF, et plus précisément au sein de l’Unité Territoriale de Lembach, avec Mr Luc KOCHERT en tant que maître d’apprentissage. La voie de l’alternance m’a permis d’acquérir de nombreuses expériences professionnelles. Je me suis épanoui dans ce domaine qui me passionne depuis mon plus jeune âge, et cette passion m’a été transmise par mon grand-père qui était lui-même agent de l’ONF sur le triage de Lohr, petit village situé entre l’Alsace Bossue et les Vosges du Nord, d’où je suis originaire.

Après mes années de collège à Drulingen, j’ai intégré le lycée agricole d’Obernai où j’ai effectué un bac technologique « Sciences et Technologies de l’Agronomie et du vivant » que j’ai obtenu avec la mention Bien. J’ai continué mes études avec un BTS Gestion Forestière en alternance, à l’école forestière de Mirecourt et au sein de l’Unité Territoriale de Lembach. J’ai réussi cette formation avec succès en décrochant le BTS avec mention très bien. Cela m’a ensuite permis de candidater aux épreuves de l’ONF qui se sont déroulées en juin 2020, et auxquelles j’ai fini 3e au classement général. Je me suis ensuite vu confier le poste de Soufflenheim, poste auquel sont rattachées les forêts communales de Soufflenheim, Sessenheim, Rountzenheim ainsi que la forêt domaniale de Drusenheim.   

Ces forêts, comme beaucoup de forêts en France et en Europe, ont été durement touchées par les nombreux phénomènes climatiques et crises sanitaires de ces dernières années. En effet, la tempête Lothar de 1999, la crise sanitaire de la Chalarose du frêne ainsi que les sècheresses et canicules répétées de ces cinq dernières années ont mis à rude épreuve la forêt de Sessenheim, tout comme l’ensemble des forêts environnantes.

Les forêts, qui rappelons le, rendent de nombreux services à l’Homme et à la société, doivent être protégées et gérées de manière durable, et c’est pourquoi je m’investirai pleinement, en concertation avec les conseils municipaux des communes propriétaires, dans la valorisation de leur patrimoine forestier, en poursuivant l’important travail de reconstitution lancé par mon prédécesseur, et ce afin de transmettre un patrimoine forestier riche aux générations futures.

Au plaisir de vous rencontrer,

Bien cordialement,

 Arnaud ANSTETT.   

ArnaudAnstett.jpg